Tout est acte de communication (comme l’on vous dira que tout est acte de vente ou de commerce, chacun son business).

Faire cette série d’articles, c’est vous offrir quelques éléments de communication, débroussailler un peu ce sujet épineux qui semble faire peur, mais qui n’est pas si effrayant que ça, je vous rassure !

Alors, pour inaugurer ce premier bébé, il est important de préciser que tout ce que vous trouverez ici sera pensé et étudié pour les créateurs et créatrices en freelance, ces fameux indépendants qui veulent vivre de leur art sans aucun autre intermédiaire que certains prestataires.  Pour autant, cela ne veut pas dire que ceux qui se publieront de manière classique seront exclu de ces petites analyses pratiques. Eh oui ! Que l’on soit en auto-édition ou qu’on veuille simplement partager notre contenu de manière gratuit sur internet, il y a un aspect super important qu’il ne faut pas négliger : la communication.

Malheureusement, on n’est pas tous et toutes des spécialistes, et on peut avoir tendance à confondre divers aspects ; j’entends par là qu’il m’est arrivée de voir, par mes errances sur les réseaux sociaux, des personnes confondre les objectifs du marketing et de la communication. Or, s’ils sont étroitement liés, ils sont pourtant bien différents. Installez-vous confortablement, je vous explique !

 

I. Les objectifs de la communication •

Les objectifs de la communication, si l’on se met sur le prisme d’un créateur indépendant, c’est celui de se faire connaître, de se faire aimer (oui) et d’agir. Développons un peu pour comprendre ce que ça signifie !

Un créateur qui veut se faire connaître doit envisager plusieurs niveaux ; il y a d’abord le niveau personnel. On développera plus facilement un certain attrait pour un artiste si l’on connait un peu sa vie. Attention, un peu ! Le but n’est pas qu’on entre dans sa sphère privé sans vergogne. Il est important de trouver ses limites. Il y a ensuite l’enjeu de faire connaître ses univers, ses écrits/arts/etc.

Se faire aimer, c’est faire évoluer son image. On connait tous le principe de la e-réputation, et on l’abordera plus profondément avec le community management entre autre.

Evidemment, agir. Il faut agi en combinant les éléments du dessus, tout en ne perdant pas de vue que le créateur est un être humain. Il est des pièges à éviter, comme celui de ne parler que de ses univers, ce qui rendra la communication hautement impersonnelle.

II. Les objectifs du marketing •

Je ne vous apprends rien si je vous dis que le marketing c’est l’objectif d’obtenir un certain volume de ventes (ou nombres de vues et/ou votes sur Wattpad, Plume d’Argent ou autre plateforme de publication gratuite en ligne). Mais, c’est aussi conquérir de nouveaux marchés (un contrat à l’étranger par exemple). Et, enfin, atteindre un certain chiffre d’affaire.

C’est aussi simple que ça (et même si le Mercator est énorme et pourrait faire peur au premier venu qui voudrait le prendre dans le rayon d’une FNAC, croyez-moi).

Pour se faire, vous devez impérativement définir votre cible, c’est-à-dire, le public qui sera susceptible d’acheter votre livre/votre création/vous commissionner. Et, c’est peut-être là que la frontière entre les cibles du marketing et les cibles de la communication devient floues. Ce sujet étant potentiellement long – et le temps d’attention sur internet étant raccourcis – nous aborderons ce sujet au cours d’un autre article.

III. Le mariage subtil de la communication et du marketing •

Contrairement au titre de l’article, qui donnerait plutôt à croire à une confrontation, il en est, en réalité, tout autrement.

Le marketing a besoin de la communication pour exister, là où la communication n’a pas nécessairement besoin du marketing pour être. Autrement dit, le marketing c’est « coucou, j’ai un truc à te vendre », là où la communication ça serait plutôt « coucou, j’ai un truc à te dire ».

La communication vous permet de réfléchir à votre identité, votre image de marque (dans le monde du travail, on parle de marque employeur). Vous allez réfléchir à la façon dont vous allez parler sur les réseaux sociaux, comment vous allez vous comporter vis-à-vis de vos pairs. La communication est un outil fondamental et primordial pour un marketing efficace.

Pour autant, vous n’êtes pas nécessairement obligé de penser augmentations des vues ou des ventes pour penser à votre communication. Par contre, je ne cacherai pas qu’il est nécessaire d’avoir établi sa communication avant de penser au marketing. Sinon, c’est le mur.

Etablir une stratégie de communication, ça prend du temps. Vous allez vous tromper, vous allez recommencer pour y arriver. Pour communiquer, le seul conseil que je peux vous donner c’est :

Soyez-vous même, avec vos rêves, votre vie… mais avec des réserves.

Faites tourner l'info !

Vous pourriez également aimer

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :