« Rattrape-moi » de Maritza Jaillet fait partie de ces chroniques tellement en retard qu’on oublierait presque que je m’étais engagée à la faire. Pourtant, cette lecture, je ne l’ai pas oubliée, et il faut dire que je me suis même surprise à relire plusieurs fois le roman de Maritza Jaillet. Qu’on se le dise de suite ; j’aime les romances, donc j’étais de base la cible de cette romance. Et quand l’autrice m’a prévenu de son côté atypique, autant dire que j’ai direct voulu lire.

Les détails techniques

Maison d’édition : Livresque Editions
Sortie : 2 novembre 2019
Format : 13,5×21,5
Nombrede pages : 176

Parlons couverture !

J’ai beaucoup aimé la composition de la couverture, qui donne un effet de mouvement (le train et les deux protagonistes qui courent) et on sent que ça ne va pas être une romance plan-plan avec de longs plans d’introspection et qu’on va bouger. Du moins, c’est comme ça que je l’ai ressenti. Me suis-je trompée ? Pas du tout !

Et le résumé, alors ?

Très attachée à sa famille, surtout à son père, depuis que sa mère les a abandonnés, Morgane est une jeune femme active sans histoire, jusqu’au lendemain du mariage de sa petite sœur.
Non seulement elle se réveille auprès d’un inconnu qui semble tout savoir d’elle, mais en plus, ses proches ont disparu.
Prise de panique, Morgane n’aura de cesse de les rechercher, avec une complication de taille : l’inconnu du matin.

Rattrape-moi de Maritza Jaillet

Mon avis

« En 2050, comme les climatologues l’avaient prédit, le réchauffement climatique provoqua une montée des eaux qui affecta le paysage du monde entier modifiant la répartition des populations. »

L’histoire se déroule dans un royaume imaginaire et dans un futur que la France pourrait connaître (après tout, on est dans un futur post-apo/dystopique, donc tout est possible).

Morgane est le genre de femme qu’on pourrait toute être : pas mariée, sans que ça ne soit une honte. Mais son père, criblé de dettes, se dit que ça serait super bien de marier sa fille à un Marquis, ça permettrait un peu de renflouer les comptes. Et son avis à elle ? Pas vraiment, puisqu’elle se réveille dans la chambre du Marquis, attachée et seule avec lui.

Et comment commencer plus mal une romance que ça ? Le pari est audacieux ! Maritza ne s’en est jamais cachée ; elle voulait faire une romance qui sortait des sentiers battus, et j’ai été emporté dans cette valse effrénée ! Je n’ai, personnellement, pas trouvé de temps morts dans cette histoire. Morgane est attachante, loyale, parfois agaçante, parfois naïve, mais terriblement réaliste, là où notre cher Marquis mérite des baffes, mais laisse à notre héroïne l’opportunité de garder son indépendance.

Les autres personnages

Étrangement, j’ai eu beaucoup moins d’affinité avec Nathan, qui, sans être un défaut, n’est clairement pas le personnage que je m’attendais à voir dans cette histoire (trop « lisse, trop gentil, trop adorable, trop “romance classique”). Il en fallait bien un, mais, par chance, l’autrice a su articuler les interactions entre ses personnages pour éviter de glisser vers les clichés trop habituels des romances (clichés que j’adore pourtant, je le rappelle, mais ce n’était pas le contrat passé ici).

Alors on s’interroge, bien sûr. Morgane va-t-elle retrouver sa famille ? Comment réagira-t-elle en apprenant son mariage ? La fin est attendue avec impatience, pour connaître le dénouement de cette aventure.

La romance est imprévisible, loin des mièvres clichés habituels. Rien que pour ça, j’ai été carrément séduite. Séduite, parce que la romance, en fait, ne vous saute pas aux yeux à dégouliner de miel.

Les points positifs ?

Clairement, ce sont les personnages. J’ai adoré la façon dont Maritza les avait développé, leur donnant à chacun une réelle identité propre. Ce ne sont pas de vulgaires copier coller, chacun d’eux a une réelle profondeur.

Et les points négatifs, il y en a ?

Ma dernière lecture remonte a il y a longtemps, je l’avoue. Pourtant, je n’ai pas la sensation d’avoir subi la lecture d’un passage ou d’un autre. Le seul point négatif serait l’usage des temps passés. Mais là, il ne s’agit que d’un a priori personnel ; j’ai tout simplement perdu l’habitude de lire avec les temps du passé. Ce n’est donc pas un vrai point négatif.

Est-ce que je conseille Rattrape-moi de Maritza Jaillet ?

Carrément, c’est un coup de cœur. Déjà parce que c’est une romance sur fond de SF et que l’autrice a allié deux genres que j’aime particulièrement. En suite, parce que le pari lancé a été, à mon avis, carrément tenu. Je ne pourrais que conseiller cette histoire pour celles et ceux qui ne seraient pas habitués à la romance. Si vous voulez vous plonger dans la romance, sans pour autant tomber dans la mièvrerie, c’est le bon plan ! C’est donc avec 5 superbes étoiles que je recommande cette romance !

C’est le carton plein !

Faites tourner l'info !

3 commentaires

  1. Ooooh ! Déjà merciiiii beaucoup ! Je ne savais même pas pour le retard faut dire ^^’. Ouiiii. En effet le temps du récit c’est toujours ça passe ou ça casse 😂 je te rejoins, sauf que mwa j’ai du mal avec le présent 🤣 pas de souciiii t’en fais paaaaas je lis très bien quand même. Oooh yeah. C’est une romance à ma sauce et tu as bien noté ce qui pour mes persos étaient importants : l’indépendance ❤❤❤❤❤❤. Merciiii

    1. Hey ! Merci pour ce petit commentaire ! Je suis contente en tout cas que ça te convienne et ça me conforte dans le chemin que j’ai choisi de prendre 💗💖

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :